Rechercher
  • Fabienne Gicqueau

Dysménorrhées ou règles douloureuses

Mis à jour : avr. 24


Le terme dysménorrhée signifie difficulté ou perturbation reliée au flux menstruel. Nous utilisons souvent les termes douleurs ou crampes menstruelles pour parler de dysménorrhée, et on en distingue deux types : primaire et secondaire.

La dysménorrhée primaire correspond à une douleur récurrente de type crampe qui se manifeste lors des règles, et ce, en l’absence d’un problème de santé sous-jacent qui pourrait en être la cause. La dysménorrhée secondaire, quant à elle, se définit par une douleur menstruelle reliée à un problème de santé identifiable, par exemple l’endométriose.


Les femmes vivent différemment cette période. Certaines ne ressentent rien, d’autres quelques petites crampes, mais pour certaines les douleurs peuvent être invalidantes. 2 à 3 jours avant les menstruations il peut y avoir des premiers signes : ventre gonflé, irritabilité, poussée d’acné, douleurs derrière les genoux… et le jour J d’autres symptômes peuvent apparaître comme des douleurs plus ou moins fortes dans le bas du ventre, dans le dos, des maux de tête, des envies de vomir, de la constipation ou de la diarrhée, etc…


En amont, si vous êtes sujette aux menstruations douloureuses (et même si vous ne l’êtes pas), il est bénéfique d’adopter une bonne hygiène de vie : boire suffisamment d’eau, éviter les aliments riches en sucre, graisse et sel ainsi que l’alcool, les cigarettes et les boissons excitantes. Privilégiez les légumes et les aliments riches en Omega 3. Et bien entendu, pensez à bouger un peu chaque jour : 30 minutes de marche par exemple.


Que faire lorsque la douleur s’installe ?


Il existe quelques petites "astuces de grand-mère" mais aussi des plus "modernes" :


🔥 Pensez « chaleur » :

  • Un bain chaud pendant une quinzaine de minutes. Profitez-en pour diffuser une huile essentielle : lavande, menthe poivrée, camomille romaine…* et écouter de la musique douce. Pour détendre le corps, on détend l’esprit !

  • Une bouillotte chaude sur le ventre. La chaleur va détendre les muscles et donc l’utérus. Évident ? Certes ! Mais souvent on n’y pense pas.

  • Le baume du Tigre : ce remède venu d’Asie a une action anti-inflammatoire et antalgique. Il est efficace pour les douleurs musculaires et il agira à la fois sur les crampes (version rouge) et les maux de tête (version blanche). Prenez une noisette de Baume du Tigre et massez votre bas-ventre dans le sens des aiguilles d'une montre durant 5 minutes et/ou sur les tempes et le front (en restant à distance des yeux).

  • Les infusions : L’achillée millefeuille, la camomille allemande, le gingembre : on peut faire des infusions avec de nombreuses plantes qui ont des vertus différentes. N’hésitez pas à consulter les spécialistes.


🤲🏻 Des massages doux : outre avec le baume du Tigre, vous utiliser un mélange de 2

gouttes d'huile essentielle* de sauge sclarée (antispasmodique) dans une cuillère à

soupe d'huile végétale pour vous masser le ventre.

⚠️ Déconseillé en période d’allaitement.



🥾 Le sport :


💊 L’Homéopathie : consultez un spécialiste car la prescription variera en fonction de la nature des douleurs (crampes, caillots, pesanteur, plus à droite ou à gauche, etc.)


🧴 Les huiles essentielles* : beaucoup d'HE ont des propriétés antispasmodiques et/ou apaisantes : sauge sclarée, estragon, anis, Ylang Ylang, camomille romaine, lavande fine, basilic tropical, valériane.


🙏🏻 La sophrologie, la relaxation, la méditation, l’acupuncture peuvent également aider à mieux gérer ses émotions et à apaiser les douleurs menstruelles.


🦶🏻 La réflexologie plantaire et palmaire : Il y a bien sûr un protocole spécifique pour aider le corps pendant cette période douloureuse et l’on orientera la séance en fonction des symptômes ressentis. Toutefois, le « truc » que je donne toujours est de stimuler sur chaque pied et/ou main la Zone Réflexe de l’utérus :


Cette zone est située sur la face interne du pied, à mi-chemin entre le dessous de la malléole interne et la pointe du talon. A stimuler sur chaque pied pendant quelques minutes.


Le point sur la main est situé à la base de ce que l’on appelle vulgairement « le trou à chiquer ». A stimuler sur les 2 poignets alternativement pendant quelques minutes.



Si vous avez le moindre doute ou si vous êtes trop douloureuse pendant vos menstruations, il faut en parler à votre médecin ou à votre gynécologue.


* Demandez conseil à un professionnel sur l’utilisation des huiles essentielles. Leur utilisation n’est pas anodine et il peut y avoir des contre-indications, des posologies précises, des précautions d’emploi et un mode d’application précis.


Je ne suis ni médecin, ni professionnelle de santé, aussi, mes conseils n’engagent que moi et ne sont en aucun cas médicaux. Pour tout conseil professionnel, en cas de doute ou de cas spécifiques (enfants, femmes enceintes, personne sous traitement, etc.), consultez votre médecin.

J’espère vous avoir donné quelques idées pour vous soulager. N’hésitez pas à me contacter pour prendre rdv 😊.

La Santé c’est le Pied ! à Saint-Cast-le-Guildo

Tel : 06 67 75 78 29

www.reflexologie22.com


28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout